Les béquilles, des appuis à ajuster

Les béquilles, des appuis à ajuster

Sans aller jusqu’aux prothèses compliquées, même le plus simple des appareils locomoteurs, des béquilles par exemple, peut être inconfortable si...

Que peut vous apporter la spiruline ?
Comment soulager les acouphènes ?

Sans aller jusqu’aux prothèses compliquées, même le plus simple des appareils locomoteurs, des béquilles par exemple, peut être inconfortable si elles sont mal ajustées. Et pourtant, la vie des personnes assujetties à ces appareils peut en être complètement dépendante.

Des contraintes de confort

bequilles

Dans la confection de béquilles, il y a des contraintes à respecter, liées au fait que ces appareils doivent être parfaitement adaptés à la personne qui les porte. Pour être plus concrets, essayons de voir quelles sont les caractéristiques attendues d’une paire de béquilles. Elles doivent avant tout permettre de marcher droit, sans autre aide, tout en gardant l’équilibre. L’autre attente, moins évidente, est de permettre une certaine disponibilité des mains qui doivent pouvoir être libres malgré le port de béquilles.
Par ailleurs, ces articles sont censés soulager les difficultés d’appui, de redressement et de déplacement. Mais ils peuvent avoir de nombreux effets négatifs, dont des douleurs à différentes parties du corps sollicitées par leur utilisation : le dos, les genoux, les hanches, les bras, et les épaules.

Des critères techniques de confection

bequilles

L’appui sur des béquilles transfère le poids du corps et les contraintes de la locomotion des pieds et du dos vers d’autres parties moins adaptées du corps. Il s’agit par conséquent d’assurer une collaboration efficace entre le médecin et le mécanicien dans leur conception.
Pour la confection, l’ajustement de la taille de l’appareil, le choix des matières et le confort dépendent du mécanicien : il lui faut chercher une certaine souplesse, un amortissement des chocs et une légèreté. Le médecin, de son côté, intervient dans la détermination des critères de port : l’ancrage, le point d’appui, la fixation, la validation des matières qui ne doivent surtout pas être allergènes.
Bien réalisées, des béquilles permettent à des unijambistes de jouer au football.

COMMENTS

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0