Solutions contre l’incontinence urinaire

Solutions contre l’incontinence urinaire

Maladie se traduisant par des pertes involontaires d’urines qui surviennent de façon inopinée, l’incontinence urinaire touche de plus en p...

Les droits d’une personne hospitalisée
Tout savoir sur les frais d’hospitalisation
Prévenir et traiter une gastro-entérite

Maladie se traduisant par des pertes involontaires d’urines qui surviennent de façon inopinée, l’incontinence urinaire touche de plus en plus de personnes. Gênante pour les malades, l’incontinence urinaire peut rendre leur quotidien difficile. Pour améliorer la qualité de vie des malades, voici quelques solutions à adopter.

Les symptômes de l’incontinence urinaire

Il existe deux types d’incontinence, dont l’incontinence d’effort et l’incontinence par impériosité. L’incontinence d’effort se dévoile par une toux et un éternuement de plus en plus fréquents. Elle est souvent favorisée par la pratique intensive d’un sport ou par un grand effort lors d’un accouchement chez les jeunes femmes. Elle apparait aussi généralement durant la période de la ménopause, car ce dernier favorise la survenue de ces désordres. Le quart est une faible incontinence qui se manifeste habituellement pendant la vieillesse et sa fréquence s’accroît avec l’âge. Heureusement que l’incontinence urinaire est une maladie que l’on peut guérir et prévenir.

Comment lutter contre l’incontinence urinaire ?

Même si ce ne sont pas toutes les incontinences qui peuvent être guéries, il existe toujours des solutions pour améliorer la qualité de vie des patients. Mais, pour trouver la solution adéquate, il faut consulter un spécialiste. Il va faire un diagnostic et prescrire ensuite les traitements adaptés en fonction de la gravité de la maladie et du type d’incontinence. Pour l’incontinence d’effort qui est la plus fréquente, la chirurgie et la rééducation sont les seules solutions. Les médicaments sont exclusivement dédiés à l’incontinence par impériosité. La rééducation consiste à habituer le patient à éviter les choses qui peuvent aggraver son état de santé. Par exemple, il faut éviter certaines substances comme les tomates, le tabac et le café. Il faut aussi se méfier des travaux et sports intenses. Pour les incontinences plus graves, une rééducation musculaire périnéale avec une gymnastique particulière qui permet de renforcer le corps du malade est souvent entreprise. Si après ces traitements la maladie s’aggrave, une chirurgie peut être proposée. L’opération consiste à tenir l’urètre par une bande.

Utiliser des protections incontinence

En attendant l’effet bénéfique de la rééducation musculaire périnéale, les patients peuvent porter des protections contre l’incontinence urinaire. Dans les boutiques spécialisées comme incontinence-protection.com, vous pouvez trouver des protections pour une incontinence légère et sévère. Selon le degré de votre maladie, vous pouvez opter pour une protection anatomique, une coquille homme, un slip filet, une culotte pour incontinence, un slip incontinence avec ceinture. Pratiques et faciles à enfiler, ces accessoires offrent plus de confort aux malades. Grâce à leur pouvoir d’absorption, ils permettent aux patients de rester secs toute la journée.

COMMENTS

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0