Comment se débarrasser du syndrome de l’essuie-glace ?

Comment se débarrasser du syndrome de l’essuie-glace ?

Bien que son nom reste méconnu, le syndrome de l’essuie-glace est assez récurrent. Il s’agit d’un mal qui atteint environ le quart d...

Les astuces naturelles pour apaiser les piqûres de moustique
Comment réguler l’hypertension artérielle de manière naturelle ?
Carence en magnésium : comment l’éviter ?

Bien que son nom reste méconnu, le syndrome de l’essuie-glace est assez récurrent. Il s’agit d’un mal qui atteint environ le quart des jeunes sportifs au moins une fois dans leur vie. Si vous pratiquez la course à pied ou le cyclisme, il se peut que vous ayez déjà contracté cette maladie.

Qu’est-ce que le syndrome de l’essuie-glace ?

Le syndrome de l’essuie-glace est un phénomène qui se caractérise par une douleur au niveau du genou. La face externe de cette articulation subit une inflammation. Le responsable de cette maladie articulaire serait le tendon du nom de fascia lata. Ce dernier relie le fémur au tibia. Pendant la course, cette liaison musculaire est fortement sollicitée à la manière d’un essuie-glace. La douleur a tendance à apparaître pendant le surentrainement ou le manque d’échauffement avant la séance.

Que recommandent les médecins du sport en prévention ?

Le personnel médical recommande de ne pas faire trop d’efforts. En cas de recherche d’une meilleure performance, il faudrait avancer par palier. Le terrain sur lequel vous pratiquez la course peut également aggraver le phénomène de l’essuie-glace. Les sols bosselés ou instables constituent de facteurs de risque. Puis, l’utilisation de chaussures inappropriées fait aussi mal aux genoux. Le port de semelle compensée permet de réduire la sollicitation et les chocs venant de l’impact des pieds avec le sol.

Que faire si la maladie se déclare ?

Dans le cas où le syndrome est apparu, le patient doit prendre le temps de se reposer. La douleur peut être atténuée par l’application de la glace. La physiothérapie devrait résoudre le problème en renforçant les muscles du genou. Cette méthode utilise des ultrasons ou une stimulation électrique. D’autres techniques médicales ont également fait leurs preuves. Après avoir surmonté la maladie, il est parfois nécessaire de changer de discipline sportive. Cela évite les risques de récidive.

COMMENTS

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0