L’asthme et le sport

L’asthme et le sport

Les crises d’asthme sont plus fréquentes que vous l’imaginez. En effet, un enfant sur 10 présenterait les signes de cette maladie allergiq...

Colle dentaire : à quoi sert-elle ?
Sport connecté et outils de tracking : utile pour rester motivée à faire du sport
Des astuces naturelles pour lutter contre le rhum

Les crises d’asthme sont plus fréquentes que vous l’imaginez. En effet, un enfant sur 10 présenterait les signes de cette maladie allergique. Le sport constitue un facteur déclenchant. Ceci dit, les asthmatiques sont encouragés à pratiquer une activité sportive régulière.

Qu’est-ce que l’asthme ?

L’asthme se définit comme une maladie caractérisée par une hypersensibilité des bronches. Elle se manifeste par des quintes de toux et un essoufflement du sujet. Des sifflements s’entendent également de l’extérieur pendant la respiration du patient. Plusieurs facteurs déclenchent les crises d’asthme. Outre le contact avec certaines odeurs et les acariens, les efforts physiques font également apparaitre les symptômes. La crise apparait brusquement et disparait quelques minutes après l’inhalation d’un bronchodilatateur. Divers traitements de fond sont proposés, notamment la prise périodique de corticoïdes ou d’antihistaminique.

L’asthmatique doit-il faire du sport ?

L’asthme d’effort se déclare pendant la pratique d’une activité sportive. Cependant, les asthmatiques ne sont pas tous logés à la même enseigne. Certains arrivent à faire du sport en prenant quelques précautions. Il leur faut par exemple être dans de bonne condition avant de partir courir ou faire de la natation ou de la course modérée. L’intensité de l’effort sera à modérer. Ceux qui suivent des traitements peuvent faire du sport. Après deux bouffées de bronchodilatateur, ils se comportent exactement comme tout le monde.

Des conseils pour bien vivre avec cette maladie

L’asthme est davantage un état qu’une maladie. Alors, les personnes qui en souffrent ont intérêt à apprendre des astuces pour un quotidien moins pénible. Un asthmatique peut pratiquer presque toutes les disciplines sauf la plongée sous-marine. Les courses de fond leur sont déconseillées. Puis autant que possible, il faut se préparer à l’éventualité d’une crise pendant la séance et tenir un aérosol à portée de main. Parmi les asthmatiques, il y a des champions de judo et d’autres disciplines.

COMMENTS

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0