Fibrome utérin : Symptômes et traitement

Fibrome utérin : Symptômes et traitement

Si le fibrome est considéré comme une tumeur bénigne sans conséquence grave. Elle doit néanmoins être traitée pour éviter sa transformation en une tum...

Ostéopathie : un traitement à envisager dans certaines situations
Réduire les risques de développement d’Alzheimer
Thalassothérapie en Corse : découvrez les indications et les contre-indications de la cure

Si le fibrome est considéré comme une tumeur bénigne sans conséquence grave. Elle doit néanmoins être traitée pour éviter sa transformation en une tumeur maligne. Assez fréquente chez les trentaines, il affecte près de 5 femmes sur dix. Dans la majorité des cas, il est provoqué par l’hérédité, l’obésité ou l’infécondité. Mais comment le détecter et le traiter à temps

?

Les symptômes qui devront alerter

Dans la plupart des cas, le fibrome utérin ne produit aucun signe apparent pouvant aviser la malade. C’est ce qu’on appelle fibrome asymptomatique. Toutefois, des symptômes peuvent apparaître comme une forte douleur abdominale, une envie fréquente d’uriner, une sensation de douleur lors des rapports sexuels ou des saignements abondants en dehors du cycle menstruel. Le plus souvent, ces signes s’accompagnent d’une anémie. Mais, pour éviter la supposition et pour être sûr que vous avez le fibrome utérin, pensez à faire une échographie pelvienne ou vaginale, la méthode la plus sûr de constater la présence de la tumeur.

Les traitements nécessaires

Tout dépend de la taille du fibrome, s’il est encore petit, une simple prescription de médicament suffit à le faire disparaître. Il s’agit principalement des progestatifs ou des analogues Gn-Rh destinés à bloquer les actions des hormones reproductives et donc à avancer la ménopause pour réduire a minima la taille du fibrome. Si ce dernier est déjà assez grand, le médecin recommandera certainement une intervention chirurgicale. Elle a pour but de retirer la tumeur sans toucher à la fertilité du concerné. Si vous constatez des signes alarmants, le mieux c’est de consulter le plus rapidement un médecin au lieu de vous soigner vous-même.

COMMENTS

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0