Furonculose : origine, manifestation et traitements

Furonculose : origine, manifestation et traitements

Un furoncle désigne une infection de la peau provoquée par la présence de staphylocoques (bactéries). Elle est à l’origine d’une inflammat...

Comment soulager les acouphènes ?
Que peut vous apporter la spiruline ?
Les béquilles, des appuis à ajuster

Un furoncle désigne une infection de la peau provoquée par la présence de staphylocoques (bactéries). Elle est à l’origine d’une inflammation sur une zone bien identifiée. La furonculose désigne des épisodes successifs de furoncles en l’espace de quelques mois. Cette chronicité est une complication du furoncle.

Origines de la furonculose

On identifie plusieurs sources à cette pathologie. Même l’obésité, pourtant loin d’être soupçonné par beaucoup, est un facteur à risque. Les frottements de la peau ou encore l’hypersudation sont susceptibles de favoriser le développement d’une furonculose. Mais surtout, elle est souvent due à l’apparition et la constitution d’un foyer, voire de plusieurs foyers (ou gîtes) de staphylococciques chroniques. Ils sont le plus souvent localisés dans les narines, sous les aisselles (appareil pilo-sébacé), derrière l’oreille, entre les fesses, sur le périnée ainsi que dans la zone où se trouvait un précédent furoncle.

Traitements à titre indicatif

Il s’agit de vous donner une piste sur le type de traitement qui sera mis en place par le praticien. Ne paragraphe ne saurait se substituer aux prescriptions de votre médecin traitant. Avant tout pansement, lavez une première fois les zones infectées avec de l’eau chaude dont la température est supportable. Une fois les plaies bien sèches, procédez à un deuxième nettoyage avec cette fois-ci de la chlorhexidine (antiseptique) ou de l’eau oxygénée à acheter en pharmacie. Pour ces deux étapes, utilisez des compresses et non du coton. Procédez ensuite à la décontamination grâce à de l’acide fusidique (Fusidine par exemple) ou de la mupirocine, tous les deux étant des pommades ou crèmes antibiotiques, plusieurs, des anti-staphylococciques locaux. Enfin, une antibiothérapie ponctuelle par voie orale (prises de comprimés antibiotiques) est nécessaire pour compléter l’application locale. Les plus efficaces sont ceux de la famille des bêtalactamines. Ce traitement est à mettre en œuvre à un rythme triquotidien entre 5 et 10 jours.

Recommandations

Oubliez les vêtements moulants et en fibres synthétiques au profit de ceux qui sont amples et en coton. L’hygiène doit être stricte et rigoureuse. Ainsi, douchez-vous tous les jours ! Lavez votre linge en réglant la machine à 90 °C. Enfin, lavez-vous les mains après chaque pansement.

COMMENTS

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0