Infarctus : les causes et les facteurs de risque

Infarctus : les causes et les facteurs de risque

L’infarctus peut présenter un réel danger, car une simple crise peut devenir fatale. Souvent confondu avec de simples problèmes bénins comme l&r...

Des remèdes naturels efficaces contre les yeux gonflés
Une forte pilosité chez la femme, est-ce normal ?
Les astuces naturelles pour apaiser les piqûres de moustique

L’infarctus peut présenter un réel danger, car une simple crise peut devenir fatale. Souvent confondu avec de simples problèmes bénins comme l’indigestion, l’infarctus est souvent pris en main tardivement. C’est pourquoi il est très important de mettre le point sur les symptômes et les facteurs de risque.

Comment reconnaître les symptômes de l’infarctus ?

infarctus-symptomesPour une raison ou une autre, un caillot sanguin se forme dans le vaisseau sanguin appelé artère coronaire, bloquant ainsi la circulation du sang oxygéné vers le muscle cardiaque. Le flux interrompu entraîne l’endommagement de ce muscle. Comment reconnaître les symptômes ? Plusieurs signes annonciateurs peuvent se présenter ou seulement certains d’entre eux. Une douleur comme une sensation d’oppression persiste au niveau de la poitrine pendant quelques minutes. La douleur peut se répandre vers le dos, l’épaule, le bras ou la mâchoire. Ces douleurs, surtout au niveau de la poitrine, s’estompent et reprennent. L’épisode se rapproche en plus en plus. Vous essoufflez, vous transpirez, vous avez des nausées et des vomissements et enfin, vous perdez connaissance. Certains signes sont méconnus surtout chez les femmes. Citons entre autres la fatigue inhabituelle, les brûlures d’estomac, la peau moite et les étourdissements.

Quels sont les causes et les facteurs de risque ?

infarctus-causesLa cause la plus courante de l’infarctus est le cholestérol. L’accumulation de cette graisse dans l’artère coronaire entraîne le rétrécissement de celle-ci. Ce phénomène est appelé maladie coronarienne. D’autres causes plus rares existent également. Un spasme peut se former dans l’artère, souvent causé par la consommation de drogues. Lorsque les tissus du muscle cardiaque sont privés de sang oxygéné, ils meurent petit à petit, entraînant un infarctus. Un traitement à temps pour rétablir le flux sanguin peut éviter un infarctus. L’accumulation de petits caillots, de dépôts graisseux ou encore de tumeurs est à l’origine du rétrécissement des artères, provoquant un infarctus. Certains facteurs favorisent ce phénomène comme l’âge, le tabac qui détruit les parois de l’artère, le diabète, la pression artérielle élevée favorisée elle-même par une alimentation trop riche en embonpoint et en sel, le cholestérol, l’obésité avec un indice de masse corporelle supérieur à 30, le stress et plus particulièrement la tension nerveuse qui fait augmenter la tension artérielle, un manque d’activités physiques qui entraîne une aptitude cardio-vasculaire défaillante et enfin des antécédents familiaux d’infarctus.

COMMENTS

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0