Les microbes sont-ils dangereux pour la santé ?

Les microbes sont-ils dangereux pour la santé ?

Microbe signifie micro-organismes. Ce sont des organismes tellement minuscules (la taille d’un grain de sable divisée par 10 000 pour beaucoup) ...

Fibrome utérin : Symptômes et traitement
Bien choisir son pédiatre
Ostéopathie : un traitement à envisager dans certaines situations

Microbe signifie micro-organismes. Ce sont des organismes tellement minuscules (la taille d’un grain de sable divisée par 10 000 pour beaucoup) que l’utilisation d’un microscope est nécessaire si on souhaite les voir. Les champignons et levures, les bactéries ainsi que les virus sont les 3 grands types de microbes, mais ils ne sont pas les seuls. On doit le terme de microbe au chirurgien français Charles Sédillot qui l’utilise pour la première fois en 1878.

Conséquences des microbes dans le corps

Des maladies ou des infections surviennent lorsque des espèces bien précises de microbes, appartenant à la catégorie des virus ou des champignons ou des bactéries, s’installent et forment une colonie dans l’organisme humain. Ainsi, une variété de champignons peut être à l’origine de pneumonies fongiques. Des espèces bien déterminées de cellules bactériennes frappent leurs hôtes d’une intoxication alimentaire. La varicelle est la conséquence d’une contamination par un virus. Néanmoins, il existe une horde de microbes qui ne sont pas dangereux pour l’Homme. Au contraire ! La majorité est même utile, voire indispensable, à l’organisme !

Le corps humain : foyer naturel d’une foule de microbes

Le corps de l’Homme porte en son sein une flore commensale composée d’un nombre incalculable de microbes : ils forment 90 % des cellules que l’on trouve chez une personne adulte. Pour mieux s’en rendre compte, sur 1 cm² de la peau du visage, ce sont 100 000 organismes vivants microscopiques qui y ont élu domicile. Et lorsque l’on va plus en profondeur, sur le gros intestin, celui-ci est habité par plus de 10 milliards de microbes par millilitre ! Ce constat tord le cou aux préjugés négatifs que l’on a des microbes ! Très important toutefois, des régions du corps humain sont et doivent rester vierges de tout microbe sinon des infections graves peuvent se produire. Le sang fait partie de ces zones à tenir loin des micro-organismes.

COMMENTS

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0