Le syndrome de fatigue chronique

Le syndrome de fatigue chronique

Ce qu’on appelle syndrome de fatigue chronique, appelée aussi encéphalomyélite myalgique, le syndrome de fatigue chronique est une maladie neuro...

Comment réguler l’hypertension artérielle de manière naturelle ?
L’asthme et le sport
Les droits d’une personne hospitalisée

Ce qu’on appelle syndrome de fatigue chronique, appelée aussi encéphalomyélite myalgique, le syndrome de fatigue chronique est une maladie neurologique qui apparaît assez brusquement mais qui provoque très rapidement une détérioration importante de la santé. Comme son appellation l’indique, cette maladie se caractérise par une grosse fatigue qui perdure, quoi que fasse le sujet.

Comprendre ce mal

Vous en avez certainement déjà entendu parler, mais le point qu’il faut soulever, c’est que ce n’est pas contagieux et ne transmet pas par les gènes non plus. Rappelons les symptômes les plus fréquents de ce syndrome : douleurs musculaires, douleurs articulaires et notamment un malaise généralisé. Vous admettrez que ce sont des symptômes qui peuvent altérer sérieusement la qualité de vie et affectant toutes vos activités : familiales, personnelles, professionnelles, sociales. Lorsque ces symptômes apparaissent, le médecin est souvent perplexe car il n’arrive pas à les associer à une maladie quelconque. Toutefois, ils se déclenchent parfois suite à une infection virale ou bactérienne, suite à une anesthésie, un traumatisme ou l’exposition à des polluants très puissants, etc.

Qui peut être touché et pourquoi ?

Des études ont montré que toutes les tranches d’âge peuvent être atteintes par le syndrome de fatigue chronique. Ce qui veut dire que même les enfants aussi peuvent en souffrir. Mais le plus souvent, ce sont les femmes les plus touchées, il semble qu’elles le sont 2 à 4 fois plus que les hommes. Curieusement, ce syndrome touche davantage entre 20 et 40 ans, autrement dit lorsqu’une personne est en général dans la force de l’âge. Quelle en est donc la cause puisque les personnes atteintes mènent toutes une vie saine et active avant d’en être frappées ? Comme dit précédemment, il est probable que ce soit une infection virale ou bactérienne qui en est l’élément déclencheur, et cette infection engendre un dysfonctionnement du système immunitaire. Une exposition permanente ou régulière à des insecticides ou à des pesticides est également une cause souvent avancée pour expliquer l’apparition de ce syndrome.

Comment le mal évolue-t-il et comment le diagnostique-t-on ?

Le syndrome de fatigue chronique se manifeste de manière aiguë pendant les 2 premières années mais ces manifestations peuvent se renouveler de temps en temps. En fait, c’est un mal qui évolue de façon variable. Ce que l’on sait dans tous les cas, c’est que les symptômes s’estompent avec le temps. La guérison complète n’est pas le lot de toutes les victimes hélas mais assez souvent, les malades retrouvent peu à peu leurs capacités et leur forme. Les statistiques montrent qu’au bout de 5 ans environ, la fatigue s’en va pour de bon. Cet état de fatigue s’espace de plus en plus pour finir par ne plus réapparaître. Pour diagnostiquer ce syndrome de façon formelle, les médecins recommandent une série de tests médicaux, dans le but de déterminer la maladie en cause et d’autres maladies susceptibles d’entraîner une diminution importante d’énergie. C’est par élimination que les équipes médicales arrivent au diagnostic du syndrome de fatigue chronique.

COMMENTS

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0